Le Pruneaux d'Agen
Le Pruneaux est une prune d'ente séchée.  La prune d'ente est principalement cultivée dans le Lot-et-Garonne (47), le département d'Agen.
Terre des Ondes fabrique des pruneaux d'Agen IGP mi-cuits Bio. Le label IGP (Indication Géographique Protégée) est le label nous permettant d'appeler nos pruneaux : Pruneaux d'Agen
L’appellation Pruneaux d'Agen vous garantit une qualité supérieure, une production 100% Française et le respect d'un savoir faire ancestral.
Le Pruneaux d'Agen mi-cuit est un pruneau séché à 35% d'humidité, ce qui lui confère un moelleux savoureux et les arômes si caractéristique du pruneau.
Le pruneau possède une quantité importante de bienfaits, outre sa concentration en fibres il possède aussi une grande diversité de vitamines et de minéraux. Pour en savoir plus consulter les valeurs nutritionnelles.
Notre savoir faire
Notre production est 100% en Agriculture Biologique.
Nous cultivons nos pruniers sur nos terres lot-et-garonnaises.
Les fruits sont récoltés à pleine maturité, c'est à dire lorsque les fruits tombent naturellement des arbres. C'est pourquoi l'essentiel de notre production est récoltée à la main. Nos prunes sont lavées, triées, enclayées et séchées immédiatement après le ramassage.
Le séchage s'effectue dans un four pendant 12 à 14 heures, la particularité de notre savoir-lfaire est un séchage maitrisé afin de stopper la cuisson quand le pruneau est à 35% d'humidité.
Une des particularités de nos Pruneaux est donc ce moelleux obtenu grâce au séchage et sans ré-hydratation !
Nos Pruneaux d'Agen contiennent l'eau et le sucre contenus dans les prunes et par conséquent sont sans sucres ajoutés, sans conservateurs et sans eau ajoutée.
Un peu d'Histoire
Venu de Chine par la route de la soie, le prunier s'établit dans tout le bassin méditerranéen sous l'impulsion des Grecs et des Romains. Le séchage au soleil ou dans des fours à pain est largement utilisé selon les régions pour faire du pruneau. Le pruneau est un fruit séché, à haute valeur nutritionnelle, qui se conserve longtemps pour les besoins alimentaires des mauvaises saisons comme pour les longs voyages en caravanes ou sur mer. Le pruneau est connu depuis l'Antiquité pour ses vertus nutritionnelles, diététiques ou médicales. Il est recommandé par les médecins Grecs, Romains et Arabes. De nombreux auteurs en font état dans leurs ouvrages : Archilochus Pollux, Virgile, Pline l'ancien, Xénophon, Hippocrate, Gallien, Discoride, Paladius Rutilius Taurus, Avicenne, Ibn Al Beithar, Cohen Al Attar, Mesué Damascae,...
En Gaule, c'est dans la première province Romaine dite la Narbonnaise, qui s'étendait jusqu'au Quercy actuel, aux portes de l'Agenais, que les Romains ont planté plusieurs variétés de prunes, dont la prune de Saint Antonin dite aussi prune Maurine, petite prune bleue sans doute la plus ancienne et la plus répandue, qui produisait un pruneau très noir et de petit calibre.

C'est au XII siècle, au retour de la IIIème croisade, que les moines Bénédictins de l'Abbaye de Clairac dans la vallée du Lot (entre Agen et Villeneuve) eurent l'idée de greffer des pruniers locaux avec de nouveaux plants de pruniers de Damas ramenés de Syrie. Une nouvelle variété de prunes est créée, elle est appelée Prune d'Ente (du vieux français « enter » qui signifie greffer).
Pour en savoir plus sur l'histoire du Pruneaux d'Agen, nous vous invitons à consulter le site : http://www.pruneau.fr/histoire.html